Anna Logon -   La Correspondance de Léonie

 La Correspondance de Léonie – 1 

 

Lettres1

 

 

 

                                                                               Joli-Colombes, le 26 juillet.

 Mon doux ami,

           Ce matin, après vous avoir visité, je suis allée comme chaque semaine fleurir Rebecca d’un bouquet d’orchis et d’althées roses. J’ai oublié de vous dire qu’ils avaient changé les numéros des allées du cimetière ! La nouvelle extension l’exigeait, le curé de Saint-Jean n’y avait plus de place, quand Germain de l’état civil certifie que le village se vide. Les noms glissent d’un registre à l’autre, c’est comme cela mon Augustin... Moi, j’ai bien failli me perdre... Vous l’ai-je déjà dit ? Ils ont aussi changé le gravillon, le nouvel est d’un blanc scintillant que l’on croirait des éclats de diamant miroitant sous le soleil. J’y ai également trouvé un pot d’azalées rouges, je ne sais qui l’a déposé. Assise sur la dalle, je me suis attardée pour lui donner les dernières nouvelles de Joli-Colombes. Cette vieille agace doit s’ennuyer sous son couvercle, sans pouvoir jaboter ni dégorger son fiel... Remarquez, au moins comme vous, elle est au frais.

          La cystite me reprend, je ne sais si cela est dû aux médicaments. Sur le retour, j’ai dû m’arrêter deux fois. D’abord derrière la stèle du jeune Maheux, si jeune pour naître et mourir dans ces périodes troubles. Quand même, 1914-1941, ce n’est pas une vie... La deuxième derrière Clémentine, souvenez-vous la femme de l’ancien maire... 1897-1996 ah ça conserve de ne rien faire ! Ce n’est pas comme pour nous mon ami, nous n’allons pas vers le beau.

          En rentrant, j’ai fait ma petite halte habituelle chez Marguerite. Elle venait d’être livrée de petits Paris-Brest par Dubuisson. J’en ai acheté deux beaux. Je vous entends me gourmander de faire plus attention à mon cholestérol, mais vous savez leur crème exquise, leur pâte si choux... Je n’en ai mangé qu’un seul, je garde l’autre pour demain pendant le voyage chez Baptistine. Gédéon me descend à Peipin pour le car d’une heure. Boudiou qu’il va faire chaud là-bas !

          Je vous embrasse,

                                                                               Léonie

 

 

*          *

*

 

Tous droits réservés

Anna Logon

26 Septembre 2013

 

*

 

Pour découvrir l'univers d'Anna Logon, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

http://annalogon.eklablog.com/

 

*

 

5 votes. Moyenne 4.60 sur 5.

Commentaires (2)

1. AlysonEnw (site web) 11/10/2017

https://buymodafinilonline2017.jimdo.com/

2. BethanyOxv (site web) 08/10/2017

http://www.bookcrossing.com/mybookshelf/canadadrugs4/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×