Amina Idrissi - Le béryl 2

Salomon

 

 

 

L’aube était froide et les naseaux des chevaux fumaient.

Des hennissements, des piaffements, des bruits d’armure

Palliaient au silence des hommes qui se trainaient harassés,

Mais soulagés de rentrer victorieux et gaussés de bravoure.

 

Le roi revenait de la guerre, accompagné de ses fantassins,

Ses archers, ses frondeurs, ses magnifiques et fiers cavaliers.

Le butin amassé avait été conséquent, des épices rares, du vin,

Des trésors, des bêtes, mais aussi des esclaves en bonne santé.

 

Dieu, dit le roi, Tu m’as offert un glorieux royaume, la sagesse,

La puissance qu’aucun homme n’a jamais rêvée et la richesse,

Mon palais est tendu de brocarts et ses dalles pavées de cristal,

Je suis aimé, adulé et mon peuple me porte sur un piédestal.

 

Il parcourut sur un sublime cheval racé, la lignée des captives

Qui s’avançaient, têtes basses, vêtues de longues capes noires. 

Elles étaient craintives et seront de futures esclaves passives,

Séparées de leurs familles qu’elles ne pourront jamais revoir.

 

Alors qu’il se pavanait, devant cette marée humaine soumise,

Un regard le transperça, rempli de haine, de soif de vengeance ;

De cela, Salomon n’en prit ombrage, la cause était conquise, 

Ce qui le figea, au point d’arrêter son cheval fut une intelligence.

 

Une lueur brillait dans de beaux yeux hostiles aigues marines

Tels qu’il n’en avait jamais vus, lui amateur d’art et de beauté.

Les pupilles scintillaient dans la clarté naissante d’une aube fine

Et Salomon, vainqueur de tant de combats en fut sitôt foudroyé.

 

 

 

 

*          *

*

 

 

Tous droits réservés

© Amina Idrissi

 

*

 

Pour découvrir "Le Béryl 1", veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Amina Idrissi - Le béryl 1

 

*

 

 

Pour continuer à découvrir l'univers d'Amina Idrissi, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

 

 

aminaidrissi.tumbir.com

 

 

 *

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×