Les amours de livres de falbalapat

Appel à textes à l'occasion du 18ème Printemps des poètes

 

Afficheweb

 

 

 

Après de nombreuses participations à l'occasion du 17ème Printemps des poètes, Variations d'une plume souhaite renouveler encore cette année sa participation pour le 18ème Printemps des poètes qui se déroule du 5 au 20 mars 2016.

 

Cette année : Le grand Xxe – Cent ans de Poésie

 

 

 

Voici donc la présentation du site officiel :

 

 

LE GRAND VINGTIÈME
d'Apollinaire à Bonnefoy, cent ans de poésie

 
« J'appelle poésie cet envers du temps, ces ténèbres aux yeux grands ouverts (...) » Louis Aragon


Cela ne fait pas de doute : on peut affirmer aujourd'hui, avec le recul nécessaire, que le XXe siècle fut pour notre pays et la Francophonie un siècle de poésie majeure. Après la déflagration dadaïste et surréaliste, qui a permis une invention formelle sans précédent et refondé l'enjeu existentiel et subversif de la poésie, jamais peut-être un temps n'a produit autant d'œuvres considérables par leur portée et leur singularité : Claudel, Apollinaire, Supervielle, Cendrars, Saint John Perse, Éluard, Breton, Aragon, Michaux, Ponge, Prévert, Queneau, Tardieu, Senghor, Char, Guillevic, Césaire, Bonnefoy, Jaccottet mais aussi Jacob, Marie Noël, Jouve, Reverdy, Desnos, Follain, Malrieu, Angèle Vannier, Cadou, Vian, Andrée Chedid par exemple...et tant d'autres à la voix plus discrète mais au timbre rare. Lisons et relisons : nous vous invitons à une pêche miraculeuse !

Le Printemps des Poètes 2016 sera l’occasion de célébrer les 50 ans de la collection emblématique poésie/Gallimard, née en mars 1966, où se trouvent réunies toutes les grandes voix du siècle passé.
Explorons également l’extrême foisonnement marqué par la diversité de l’édition du XXe (Guy Levis Mano, Pierre André Benoit dit PAB, Seghers, Rougerie, Soleil noir par exemple…) et la multiplication des revues.

Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes


 


*          *

*

 

 

 

 

Laissez vous inspirer par les grands poètes du XXème, faites nous découvrir le poète qui vous a bouleversé au point de prendre la plume ou saisir vos crayons ou pinceaux pour lui rendre hommage ou tout simplement nous offrir quelques jolis vers...

 

Voilà, si vous avez envie de tenter l'aventure et de participer à ce 18ème printemps des poètes qui me tient beaucoup à cœur sous la forme d'une publication dans les pages de Variations d'une plume, vous pouvez me contacter via la fiche de contact ou à l'adresse mail suivante : falbalapat@yahoo.fr.


 

Si vous voulez découvrir ou redécouvrir les participations pour les Printemps des poètes 16e et 17e éditions :


 

Variations sur le 16ème Printemps des poètes :

http://www.falbalapat.com/blog/variations-sur-le-16e-printemps-des-poetes.html.


 

Variations sur le 17ème Printemps des poètes :

http://www.falbalapat.com/blog/variations-sur-le-17e-printemps-des-poetes.html

 

 

 

Une pensée particulière pour Louyse Larie, artiste-peintre et poètesse qui vient de nous quitter....

Je lui dédie cette 3ème édition de ces Variations poétiques


 

*

 

 


 

 

Présentation de Cédric Mesuron

Aujourd'hui, Variations d'une plume est heureuse d'accueillir dans ces pages, Cédric Mesuron,  une très jolie plume poétique à découvrir délicatement au fil des publications.

 

Voici sa présentation...

 

Je suis né en 1974 à Evreux et j'ai déménagé vers l'âge de 20 ans en Aquitaine (en Dordogne, où j'habite depuis) pour y poursuivre des études de philosophie. Passionné à ma jeune époque par Nietzsche, j'ai consacré un mémoire de philosophie à ce penseur-poète exalté, solitaire, visionnaire et souffrant. J'aimais également - et j'aime toujours -  Hölderlin et Novalis. Sur le plan professionnel, j'ai quasiment toujours travaillé dans l'Education nationale, comme surveillant, assistant pédagogique, vacataire en philosophie ou comme, actuellement, auxiliaire de vie scolaire. J'ai également co-créé (j'avais environ 26 ans) un journal départemental d'informations ; mensuel qui a duré un peu plus de quatre ans.  A la même époque j'ai écrit un recueil de poésies, Eclipse, édité par le biais de ce journal  - qui était aussi une maison d'éditions - à 100 exemplaires. J'ai continué frénétiquement à écrire ensuite (2 autres recueils), jusqu'à ce que la source poétique se tarisse. Je n'écris plus, ou quasiment plus aujourd'hui. Après de multiples envois à différentes maisons d'éditions, seules les éditions La Bartavelle et Persée ont répondu favorablement pour publier ces deux autres recueils. Après réflexion, j'ai trouvé préférable de décliner l'offre. Parmi les poètes que j'affectionne tout particulièrement, il y a, en premier lieu, Philippe jaccottet (à qui j'ai consacré un texte - qui mériterait d'être retravaillé... - paru dans la revue "Mondesfrancophones", sur internet). Viennent ensuite Gustave Roud, Marcelle Delpastre, G. Ungaretti, R. M. Rilke, W. Merwin, R. Char, sans oublier bien sûr Novalis, Hölderlin et Nietzsche cités plus haut. J'ai lu A. Artaud aussi et G.Trackl et bien d'autres encore. Enfin, pour continuer et terminer sur la poésie et ce qu'elle représente pour moi et, plus largement, pour la condition humaine, j'aime à rappeler la formule de l'Internationale Situationniste selon laquelle "la révolution doit être mise au service de la poésie".  

 

Pour ouvrir ses pages, Cédric Mesuron nous offre " Autre rive".

 

Bonne lecture....

 

 

Pour découvrir "Autre rive", veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

 

Cédric Mesuron - Autre rive

 

 

*

 

 

 

Thierry Crépin-Leblond - La barque au cœur endormi

 

Variations d'une plume est heureuse de vous annoncer l'arrivée de Thierry Crépin-Leblond, grand poète à la plume sensible et talentueuse.

 

Voici sa présentation :

 

Je suis né en 1960 en Alsace. Après une période passée sous les tropiques en Nouvelle-Calédonie, j’ai rejoint cette région natale pour y exercer le métier de neurologue auprès des blessés de la moelle épinière. J’ai délaissé depuis quelque temps ma vie de médecin pour me consacrer à l’écriture.

En 2013, je publiai mon premier recueil de poésie « Trajectoires poétiques », suivi en 2014 de « Détours de jour ».

 

J’anime une page de poésie Facebook :

https://www.facebook.com/t.crepinleblond?fref=ts

et deux blogs de poésie :

http://trajectpoetique.canalblog.com (n’est plus actif actuellement mais on y retrouve les plus anciens textes)

http://lequartdelune.blogspot.fr

 

Je suis en travail presque achevé sur un nouveau recueil : « La nuit vagabonde »; je tente d’y conter le chemin qui conduit du soir au matin, dans la nuit et ses songes.

 

Je tente dans ma poésie d’oublier l’outil et d’accompagner chacun à voyager dans la phrase du désir, à goûter aux mots des robes qui dans le vent clignent de malice, en regardant là, juste sous la feuille dorée qui s’envole dans l’air du soleil comme dans les ombres de la lune. Je cherche ainsi la force de m’inscrire en ouvrier du verbe, en offrant l’émotion de l’instant tout en permettant à la poésie de demeurer maîtresse du cœur.

 

Mon projet actuel est de pouvoir associer dans un même ouvrage peintures et poésie.

 

 

 

 

Pour son arrivée, Thierry Crépin-Leblond nous offre "La barque au cœur endormi", bonne lecture...

 

 

 

Pour lire "La barque au coeur endormi", veuillez cliquer sous le lien ci-dessous :

 

Thierry Crépin-Leblond - La barque au cœur endormi

 

*

 

Derniers textes publiés sur Variations d'une plume - Semaine du semaine du 23 au 28 mars 2015

Les textes publiés sur Variations d'une plume - Semaine du 23 au 28 mars 2015

Première semaine du Printemps des Poètes - Derniers textes publiés, semaine du semaine du 9 au 14 mars 2015

Printemps des Poètes - Derniers textes publiés semaine du 9 au 14 mars 2015

Derniers textes publiés sur Variations d'une plume - Semaine du semaine du 2 au 7 mars 2015

Semaine du 2 au 7 mars 2015 en images sur Variations d'une plume

Noël Vallier - Horizons ...



Variations d'une plume a le plaisir d'accueillir Noël Vallier, une très belle plume à découvrir.



Retraité du secteur bancaire, grand amoureux des mots, de musique jazz et classique, de la randonnée à l'art de la cuisine, il va nous régaler de ses mots savoureux lors de jolies promenades poétiques...



Pour son arrivée sur Variations d'une plume, il nous offre « Horizons... »




Pour découvrir "Horizons...", veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Noël Vallier - Horizons ...



*

Jean-Claude Goiri - Deux fenêtres et un courant d’air.



Variations d'une plume accueille avec beaucoup de plaisir, Jean-Claude Goiri, une plume très savoureuse à découvrir...

Pour son arrivée dans les pages de Variations d'une plume, il nous offre un texte encore inédit :  Deux fenêtres et un courant d’air.


Pour en savoir un peu plus...

Jean-Claude Goiri est investi dans l'écriture depuis 2002. Après avoir créé la revue Matulu, il a animé des ateliers d'écriture, participé à plusieurs revues* et, à des actions comme des performances, des chroniques radios ou des travaux avec des artistes... Il s'occupe actuellement, entre autres activités, de la revue FPM-Festival Permanent des Mots.


*Décharge, Verso, Ficelle, Traction-Brabant… prochainement Incertain Regard, Traversée, La Passe (de Tristan Félix)…




Pour lire "  Deux fenêtres et un courant d’air.", veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Jean-Claude Goiri - Deux fenêtres et un courant d’air.


*          *

*

Appel à textes à l'occasion du 17e Printemps des poètes

10346463 769363293101442 1749282897715466791 n



Après une jolie participation pour le 16ème Printemps des poètes, Variations d'une plume souhaite renouveler cette année sa participation pour le 17ème Printemps des poètes qui se déroule du 7 au 22 mars 2015 .

Cette année : L'INSURRECTION POETIQUE .



Voici donc la présentation du site officiel :




"La poésie peut encore sauver le monde en transformant la conscience" Lawrence Ferlinghetti

Fait de langue, la poésie est aussi, et peut-être d'abord, « une manière d'être, d'habiter, de s'habiter » comme le disait Georges Perros.
Parole levée, vent debout ou chant intérieur, elle manifeste dans la cité une objection radicale et obstinée à tout ce qui diminue l'homme, elle oppose aux vains prestiges du paraître, de l'avoir et du pouvoir, le voeu d'une vie intense et insoumise. Elle est une insurrection de la conscience contre tout ce qui enjoint, simplifie, limite et décourage. Même rebelle, son principe, disait Julien Gracq, est le « sentiment du oui ». Elle invite à prendre feu.



Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes 



Quelques pistes bibliographiques pour en savoir plus :

http://www.printempsdespoetes.com/pjs/PJ697_Pistesbibliographiques-2015.pdf



Voilà si vous avez envie de tenter l'aventure et de participer à ce 17ème printemps des poètes qui me tient beaucoup à cœur sous la forme d'une publication dans les pages de Variations d'une plume, vous pouvez me contacter via la fiche de contact ou à l'adresse mail suivante : falbalapat@yahoo.fr.



Si vous voulez découvrir ou redécouvrir les participations pour le Printemps des poètes 16ème édition :



Variations sur le 16ème Printemps des poètes :

http://www.falbalapat.com/blog/variations-sur-le-16e-printemps-des-poetes.html.




Amitié poétique.



Eve de Laudec - E-cri-vaine

Variations d'une plume a le plaisir d'accueillir Eve de Laudec, une merveilleuse plume à découvrir ou redécouvrir :



« des mots emplumés, écriés, travestis, en poésie rimée, rythmée, rieuse, chantée, en nouvelles tendres, tripales ou amusées, en écrilises inventées ou apartés frondeurs. »



Eve de Laudec




Membre de la Société des poètes français, de l'Union des poètes, de la Société des gens de lettres, et de la SACEM.




Eve de Laudec née à Paris en 1950, d’une famille d’écrivains et comédiens. A toujours baigné dans les mots (recueil de poésie à 14 ans, non édité) .Vit 30 ans en Afrique. De retour en France se consacre à l’écriture de nouvelles, poésie, paroles de chansons. Fait des lectures publiques musicales, des échanges littéraires sur le web(Vases communicants). Un site, l’emplume et l’écrié : http://evedelaudec.fr/index.php.




Bibliographie :



2011 :

Finaliste du prix Hervé Bazin de la micro-nouvelle pour Ouaneseupeunetaïme(revue Harfang n°10). ISSN 1164-6160


2012 :

Crilence, recueil de poésie (Ed. C.Lorrain) Préface Jean-Joseph Julaud ISBN 979-10-90280-10-6


2013 :

Réédition de Crilence (Chum Editions) ISBN 979-10-92613-10-0


2014 :

Les petites pièces rapportées recueil de poésie (Chum Editions). Préface Robert Notenboom . ISBN 979-10-92613-17-9


2014 :

Participe avec Nzue à l’Anthologie florilège (Ed. Les Dossiers d’Aquitaine).ISBN 978-2-84622-246-4



A écrit pour les revues Le Capital des Mots, Ce Qui Reste, Les Dossiers d’Aquitaine.

*




Pour découvrir « E-cri-vaine » Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Eve de Laudec - E-cri-vaine

*

Lilas - Qu'ai-je fait...

Pour ce joli mois de mars, une nouvelle arrivée sur Variations d'une plume, Lilas, une plume tout en douceur et délicatesse.

Pour son entrée dans les pages de Variations, elle nous offre ici un texte fort que j'aime particulièrement :  Qu'ai-je fait...

Extrait :

3572 590200020998250 949475336 n

Art By Carmine Monzo

*

Qu'ai-je fait dites-moi, pour être ainsi punie? 

 

Je vivais sans soucis, vibrante libellule,

 

Profitant de mes jours comme le funambule,

 

Toujours en équilibre, accrochée à la  vie.

*

Pour lire "Qu'ai-je fait..., veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Lilas - Qu'ai-je fait...

*

Pour en savoir plus sur l'artiste qui a réalisé cette superbe image :

http://www.worldofdesigners.com/art-by-carmine-monzo/

*

Marcel Faure - Convocation

J'ai le plaisir de vous annoncer une nouvelle arrivée sur Variations d'une plume, Marcel Faure, Poète à la plume qui danse...

Pour l'accueillir dans les pages de Variations d'une plume, voici un très joli texte de présentation :

                                              Je n'ai rien inventé 

Je n'ai rien inventé qu'un poète n'ait dit.

La chaleur de l'été, le rire d'un ami,

Des cheveux galopant à vitesse du vent,

Le fleuve paisible, la fronde du torrent,

Les lunes de Pierrot, les courses au trésor,

Je n'ai rien inventé et tu t'inventes encor.

 

Je n'ai rien inventé qu'un poète n'ait dit.

L'ivresse de l'été, le rêve qui nourrit,

La peine d'aujourd'hui et l'espoir de demain,

Le courage des mots, la fatigue des mains,

La marche des vivants, le souvenir des morts,

Je n'ai rien inventé et tu t'inventes encor.

 

Je n'ai rien inventé qu'un poète n'ait dit.

Clamer des vérités contre des interdits,

Gommer les blessures que nous laissent les ans,

Goûter tous les plaisirs et savourer l'instant,

Tout à recommencer, être si loin du port,

Je n'ai rien inventé et tu t'inventes encor.

 

Je n'ai rien inventé et tu t'inventes encor.

Quand le soleil se noie, tu dénudes ton corps,

Et je plonge avec toi par-dessus l'horizon,

Dans un château hanté de tes mille démons.

Et j'ai si peu de mains; ah que je sois maudit !

Je n'ai rien inventé qu'un poète n'ait dit.

*          *

*

Tous droits réservés

Marcel Faure

*

Pour son arrivée sur Variations d'une plume il nous offre un superbe texte  "Convocation" :

375572 533793043351537 2057119788 n

Extrait :

 Il y avait là, Ferrat tout juste arrivé, devisant avec son cher Aragon. Villon, songeur, triturait un bout de corde. Lamartine, assis sur une pierre à coté de son siège, plongeait les yeux au plus profond d'un lac. Verlaine et Rimbaud se chiffonnaient un mot comme des chiffonniers. Desnos, Eluard, Arnaud, Reverdy, Ponge et Soupault tenaient conciliabule sur je ne sais quel manifeste. Péguy, carte Michelin à la main, étudiait la route de Chartres. Les poétesses prenaient ensemble un thé autour de Louise de Vilmorin.

     J'étais comme une armoire verrouillée de l'intérieur. Levant les yeux, j'aperçu un trône ou siégeait la Langue Française. Des rivières de mots coulaient de ses doigts. Je m'abandonnai dans ce courant me délectant de leurs chairs. Un soleil assis sur un arbre éclairait la pièce. J'étais bel et bien convoqué et non pas invité. On me faisait poireauter pour insister sur mon insignifiance.

Pour lire convocation, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Marcel Faure - Convocation

 

Printemps des poètes

16epdp aff 20x30 bd

Je souhaiterais que Variations d'une plume participe modestement  au 16e Printemps des Poètes qui a lieu du 8 au 23 mars 2014.

Cette année « Au cœur des Arts ».

Voici la petite présentation du site officiel :

Si la poésie a toujours eu un lien étroit et naturel avec les arts premiers que sont le chant, la danse et le théâtre, elle est aussi souvent l'arrière-pays, le moteur secret ou le point d'appui de la création dans les arts plastiques, la photographie, la composition musicale, le court-métrage cinématographique, la vidéo, voire le cirque... Nous souhaitons mettre en avant, à la faveur du 16ème Printemps des Poètes, le dialogue constant et fertile entre les poètes et leurs « alliés substantiels ». Ni au-dessus ni à côté, la poésie est au cœur de toute aventure artistique.

Ce 16ème Printemps des Poètes sera aussi l'occasion de saluer Max Jacob, dont on célèbrera le 70e anniversaire de la disparition au camp de Drancy. Poète précurseur du dadaïsme et du surréalisme, Max Jacob était aussi peintre et ami des peintres : Modigliani, Matisse, Braque, Juan Gris... Il était le filleul de Pablo Picasso.
 

Jean-Pierre Siméon, directeur artistique

Lien pour en savoir plus  sur cet évènement :

http://www.printempsdespoetes.com/index.php?rub=6&ssrub=32&page=138

Voilà si votre plume a envie de participer à ce 16e Printemps des poètes par une publication dans les pages de Variations d'une plume, vous pouvez me contacter via la fiche de contact de Variations d'une plume ou à l'adresse mail suivante : falbalapat@yahoo.fr.

Variations sur le thème de la Saint-Valentin

1912550 586748771418812 2047786563 n

 

A l'occasion de la Saint-Valentin j'ai demandé à plusieurs  auteurs de Variations d'une plume un texte sur ce thème.

Je tiens à remercier encore une fois ces auteurs talentueux et généreux.

Par la même occasion j'ai eu le plaisir d'accueillir Benoit Desbasque qui a également répondu à mon appel à textes.

Bonne Lecture...

VARIATIONS SUR LA SAINT-VALENTIN

Gabrielle Burel

Gabrielle Burel - Neuf roses

Frédéric Cogno

Frédéric Cogno - Amour

Benoit Desbasque

Benoit Desbasque - Les derniers mètres avant la première rencontre

Mathieu Jaegert

Mathieu Jaegert - Changement de profil

Aliza Claude Lahav

Aliza Claude Lahav - Julien

Gilbert Mervilus

Gilbert Mervilus - Elvira

TippiRod

TippiRod - Petits bruits d'amour

Thierry Tougeron

Thierry Tougeron - Sur l'île

Jacqueline Wautier

Jacqueline Wautier - Plongée à tes yeux

Eve Zibelyne

Eve Zibelyne - Le bal des Saints

1004950 579732348785688 843243658 n

Photo Source inconnue

Jacqueline Wautier - J'aurais dû

Je vous annonce avec beaucoup de plaisir une nouvelle arrivée sur Variations d'une plume.

Jacqueline Wautier , semeuse de mots, philosophe à la plume de talent, son univers est riche, discrète observatrice de notre monde , conteuse, elle possède l'art de nous raconter de belles histoires qui nous font tous grandir.

Pour son arrivée sur Variations, elle nous offre un superbe texte inédit « J'aurais dû ».

Extrait :

Mon Dieu ! Je voudrais tellement, pour un instant, un tout petit instant de grâce : revenir en arrière et nourrir tes jours d’insouciances. Allumer tes yeux au bleu de l’océan quand les vagues étourdies de roulis et d’azur y valsent avec le temps. Sauter dans les rouleaux. T’éclabousser de leur écume et croire au mystère d’une rencontre : sirène ou dauphin ? Enfin, respirer, assoiffés, comme des chiens fous. Et jouer avec les nuages, leur inventer des formes pour les regarder s’effilocher. T’apprendre les constellations aussi, te dire leurs lubies et leurs folies. Et te faire rire pour aller les chatouiller de ces éclats-là. Rêver à d’autres vies, tout là-bas ; être heureux de la nôtre.

1070065 555579691154614 92748590 n

Photo source inconnue

Pour lire le texte "J'aurais dû", veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Jacqueline Wautier - J'aurais dû

*

×