Christophe Dessaux - Granny Cherry - Hommage - Variations d'une plume - Les amours de livres de falbalapat

Christophe Dessaux - Granny Cherry

J'ai le plaisir de vous annoncer une nouvelle arrivée sur Variations d'une plume, Christophe Dessaux, un auteur à découvrir ou redécouvrir, sa plume est talentueuse et ses variations nombreuses.



Pour l'accueillir dans les pages de Variations d'une plume et en guise de présentation, je vous laisse découvrir  son texte « J'écris ... ».




En mode diurne, le ventre plein.
En mode nocturne dans ma cellule de moine.
En mode insomniaque au chaud dans mon lit.
En mode hypnotique au volant de ma voiture.
En mode liquide sous la douche.
En mode fainéant dans les restaurants.
En mode inconscient, façon surréaliste.


.


En mode manuscrit comme en mode azerty.
En mode cahier comme en mode clavier.
En mode araignée qui fait vibrer sa toile.


.


En mode monomaniaque, mais pas graphopathe.
En mode à petits pas, entre deux jours de boulot.


.


En mode solitaire, mais pas désespéré.
En mode détaché, mais pas misanthrope.
En mode éparpillé, mais pas sans cohérence.
En mode réfléchi, mais pas désincarné.
En mode amoureux, mais de moins en moins.
En mode très habillée, mais pas élitiste.
En mode humoristique, mais pas ironique.
En mode léger, mais pas superficiel.
En mode fragmentaire, mais pas éclaté.
En mode actuel, mais pas à la mode.
En mode exubérant, mais jamais futile.
En modulations absurdes, mais jamais grotesques.
En mode au long cours, mais je me cogne toujours.
En mode respectueux, mais faut pas me chercher.


.


En mode poétique, ça c’est mon noyau.
En mode poétique, mais pas seulement.


.


En mode sérieux et je m’en excuse.
En mode dilettante et je m’en veux.
En mode éclectique et je vais en crever.
En mode inattendu, c’est une constante.


.


"En mode majeur", regrette l’enfant que je fus.
"En mode mineur", affirme mon prétentieux.
En mode contraint, vous en avez la preuve.
En mode ludique, “la vie est un calligramme”.
En mode miroir, moi qui lis si peu.


.


En mode j’y pense et puis j’oublie.




© Christophe Dessaux




Pour son arrivée sur Variations d'une plume, il nous offre un texte hommage absolument superbe « Granny Cherry »,



Extrait :

4522d835b2d8af1b79274d6c5cea2cf1

Ce dimanche-là fut un dimanche de famille émiettée depuis longtemps en poudre fine et recomposée ailleurs, au gré des quatre vents ; un dimanche de famille tendrement réunie pour l'occasion ; un dimanche à l'ancienne, aux saveurs d'antan et sourires d'aujourd'hui.


Ce dimanche-là fut un dimanche façonné par de vrais sentiments tout entier contenus dans le château familial ; le château comtal à la tenue de marbre, aux pierres rouges et toiture d'ardoise, domaine posé à même le flanc de sa montagne aveyronnaise, au-dessus des cèdres bleus et des pins noirs.

Pour lire la suite de " Granny Cherry", veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

Christophe Dessaux - Granny Cherry

*

×